10 Choses qui arrivent quand les parents décident de rester ensemble “pour les enfants”

Même le mariage le plus solide peut malheureusement s’effondrer : selon les statistiques, 1 couple sur 4 est susceptible de divorcer. Mais les choses peuvent être plus compliqué si les partenaires ont un enfant. Ils doivent donc décider si rester ensemble pour le bien des enfants est vraiment la meilleure option ou s’il vaut mieux aller de l’avant et passer à autre chose.

1. Les enfants apprennent à se contenter de ce qui est “assez bon”

Les parents devraient enseigner à leur enfant que nous n’avons qu’une vie et qu’il est essentiel d’en profiter le meilleur parti malgré toutes les difficultés. La vie n’est pas toujours facile, bien sûr, mais ça ne veut pas dire qu’il faut baisser les mains et la laisser nous dominer.

2. Les enfants peuvent avoir peur de l’avenir

Même si les parents se disputent en privé, les enfants finiront par constater que quelque chose ne va pas et cela va infecter leur personnalité négativement. Ils pourraient aussi douter d’avoir à décider chez qui ils vont rester, souffrir d’un manque d’initiative et avoir peur de faire quoi que ce soit qui pourrait occasionner fatalement une rupture familiale.

La communication était toujours la clé la plus efficace pour la stabilité émotionnelle de l’enfant. Les parents doivent expliquer à l’enfant ce qui se passe et lui prouver qu’ils seront toujours là pour lui et qu’ils feront tout pour qu’il soit heureux.

La communication était toujours la clé la plus efficace pour la stabilité émotionnelle de l’enfant. Les parents doivent expliquer à l’enfant ce qui se passe et lui prouver qu’ils seront toujours là pour lui et qu’ils feront tout pour qu’il soit heureux.

Lorsque le mariage est focalisé sur les enfants, les parents peuvent facilement oublier leur propre vie. Ils peuvent commencer à manipuler leurs enfants ou être contrôlant puisqu’ils ont abandonné leur propre bonheur pour eux et veulent involontairement obtenir quelque chose en retour.

4. Les enfants ne se sentent pas en sécurité et pensent qu’ils ne sont pas importants

Les enfants peuvent ressentir la rancœur et le doute de leurs parents et avoir l’impression de se trouver dans un champ de mines qui peuvent exploser à tout moment. Ils ont l’impression que leurs parents n’ont pas le pouvoir de les protéger d’un danger   quelconque et ne sont pas sûrs que leurs parents seront toujours présents pour eux.

La principale rôle d’un parent est de protéger son enfant de tout problème auquel il ne peut pas faire face seul et de le rassurer sur le fait qu’ils affronteront tous les changements de la vie ensemble.

5. Les enfants souffrent de stress et de problèmes de santé

Selon cette étude, même si le conflit entre les parents n’est pas si flagrant, les enfants qui vivent dans un environnement hostile sont susceptibles de souffrir de problèmes de santé et de problèmes de développement social. Les psychologues conseillent que ce stress peut entraîner un déséquilibre hormonal, une augmentation du rythme cardiaque, des troubles du sommeil et d’autre problèmes…

Même si les parents n’entraînent pas l’enfant dans le conflit, cela n’améliorera pas la situation : les enfants peuvent toujours ressentir la tension et en subiront les conséquences.

6. Les enfants n’ont pas un bon modèle de relation

Beaucoup de familles transmettent leur attitude envers les relations de génération en génération. Lorsque les enfants grandissent, il peut alors être difficile de bâtir des relations solides et saines s’ils ont appris dès leur plus jeune âge que “la famille a besoin d’être sauvée quoi qu’il arrive”. Ils ont l’impression que leur opinion et leurs émotions n’ont pas d’importance et qu’ils doivent faire des sacrifices pour atteindre un meilleur objectif. Ils suivent donc les normes imposées et ne valorisent pas leur bonheur.

7. Les enfants peuvent se sentir coupables

Lorsque les parents décident de rester ensemble, les enfants peuvent avoir l’impression que c’est de leur faute si papa et maman sont malheureux et penser qu’ils sont la cause de tous ces problèmes familiaux. Ils sont extrêmement sensibles aux disputes et sont susceptibles d’en endosser la responsabilité. Cela entraîne une baisse de l’estime de soi, des problèmes de sommeil …

Les parents devraient expliquer que leurs sentiments mutuels n’affectent nullement leur amour pour leur enfant et que leurs problèmes personnels n’ont aucune infection sur eux.

8. Les enfants n’apprennent pas à résoudre les conflits

Les parents devraient montrer l’exemple pour aider les enfants à comprendre que toutes les relations ont des hauts et des bas, mais il faut impérativement trouver un arrangement et s’assurer que tous les partenaires sont satisfaits de cette décision.

9. Les enfants ne sentent pas qu’ils peuvent contrôler leur vie

En général, les parents ne demandent pas à leurs enfants ce qui est bon pour eux. L’enfant donc peut ressentir un profond sentiment de rancœur et de tension, mais il n’a aucune idée de ce qu’il peut faire pour que la situation s’améliore. Cela peut avoir un impact négatif sur son estime de soi et sur sa capacité à prendre des décisions dans I ’avenir.

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de raconter tous tes problèmes à ton enfant, mais il est important de lui donner l’impression que son opinion est important lorsqu’il s’agit de questions familiales.

10. Les enfants souffrent des mauvaises méthodes parentales

Être parent est déjà assez difficile comme ça. Mais il est impossible d’accorder suffisamment d’attention à un enfant lorsque les parents sont constamment sous pression pour tenter de sauver leur mariage ou pour cohabiter avec un conjoint dont ils ne sont plus amoureux. Le partage des responsabilités parentales avec un partenaire peut être plus facile si les conjoints ne sont plus ensemble et ont le temps de travailler sur leur propre vie.

Mener une vie heureuse fournit aux parents suffisamment de ressources intérieures pour participer à l’éducation de leur enfant et ne leur montre pas qu’il faut sacrifier leur propre bonheur pour le bien-être de celui-ci.